Aller au contenu

La sophrothérapie

LA SOPHROTHÉRAPIE

Technique thérapeutique

Le terme de sophrothérapeute définit le sophrologue qui enrichit ses connaissances en sophrologie par des connaissances en psychologie et en psychopathologie. Le sophrothérapeute est un sophrologue spécialisé et formé en psychopathologie et psychologie, développant des compétences analytiques pour explorer la dimension de l’inconscient. Une approche intégrative qui mobilise toutes les ressources de l’individu et de son inconscient.

La sophrothérapie peut accompagner là où la sophrologie a ses limites pour libérer des mémoires traumatiques, des mémoires transgénérationnelles, et accompagnés les psychopathologies telles que la bipolarité, les dépressions, les troubles anxieux, les phobies et les dépendances et troubles obsessionnels compulsifs, anorexie, boulimie ainsi que les troubles de la personnalité en complément d’un suivi avec un médecin psychiatre et des traitements médicaux.

Le sophrothérapeute permet à sa patientèle de mieux se connaître par ses connaissances de la psychologie humaine et la maîtrise de techniques issues de la sophrologie, de la psychothérapie et de la psychanalyse. Il aide les personnes en demande à se libérer du carcan des traumatismes enfouis pour mieux se nourrir d’un bien-être intérieur.

Soleil dans les mains

L’école française de sophrothérapie met en place un cursus de spécialisation en sophrothérapie après avoir suivi un cycle de formation en sophrologie. L’acquisition des bases et des fondamentaux de la psychologie humaine apporte indéniablement un complément, de nouvelles techniques dans la boite à outils thérapeutiques du sophrologue. L’enseignement emprunte une approche holistique de la relation d’aide, tenant compte à la fois des dimensions physiques, psychologique et existentielle de la personne.

L’objectif du Sophrothérapeute est de mobiliser les énergies internes et externes pour renouer avec l’harmonie entre l’esprit et le corps. Plusieurs outils sont donc mis à disposition : la sophrologie, la relaxation, l’hypnose, la PNL, la thérapie de soutien, l’analyse transactionnelle… Le sophrothérapeute acquiert une méthodologie d’accompagnement compatible avec ses compétences de sophrologue. Il peut cependant aller plus loin dans la compréhension de la situation de son patient et dans l’aide qu’il peut apporter.

Les atouts d’un psychopraticien est sa formation pour devenir sophrothérapeute qui permet d’exercer en tant que psychopraticien en exploitant les apports et les vertus de la sophrologie durant les prises en charge thérapeutiques. Les acquis en matière de psychopathologie et en psychologie offrent une réelle capacité à réorienter par exemple la personne vers une prise en charge médicale. Le sophrothérapeute est en mesure d’accompagner les patients en situation de détresse psychologique par le biais d’outils efficaces qui viennent compléter l’arsenal offert par la sophrologie. S’il le souhaite, le sophrothérapeute peut aller plus loin que le sophrologue dans la compréhension de la situation du patient et dans l’aide à lui octroyer.

Papillon dans les mains

Le psychopraticien connaît les ressorts ayant causé des difficultés et saura mettre en place les outils et les exercices pour surmonter les obstacles qui se dressent et résoudre les problématiques qui se posent. S’il utilise la sophrologie, il compose ses séances de manière différente en répondant plus spécifiquement au profil de son patient et à la nature de ses attentes.

À titre d’exemple, l’état de relaxation profonde utilisé en sophrologie va être utilisé en sophrothérapie avec des inductions pour accéder plus facilement à l’inconscient. La visualisation issue également de la sophrologie, forme d’hypnose douce, va être proposé de façon plus suggestive afin de mobiliser en douceur l’inconscient. Cela permet de libérer les mémoires émotionnelles douloureuses, d’intégrer les nouvelles compréhensions survenues au cours de la thérapie et de vous aider à mettre en place vos propres solutions. Par ailleurs, contrairement à d’autres psychothérapies, la sophrothérapie est une thérapie holistique, c’est-à-dire qu’elle considère la personne dans ses trois dimensions : le corps, les émotions et l’esprit.

La sophrothérapie est une approche intégrative utilisant des techniques provenant de différents champs et cadres de référence. Elle permet de découvrir des pratiques et concepts en psychologie, psychopathologie clinique, psychotraumatologie, psychanalyse, hypnose et thérapies comportementale et cognitive. La sophrothérapie permet d’introduire le corps dans une dimension analytique, afin de l’ouvrir à une écoute intérieure et activer le processus thérapeutique.

Lac Titicaca
Thérapeute : Aurélie Favier
Années d’expérience : 12
Spécialisation : sophrothérapie
Symbolique sophrologie (Oiseaux)

SOPHROTHÉRAPIE

Mon approche

J’utilise différentes approches dont la sophrologie et l’hypnose dite « Ericksonniene ». Au cours de ces accompagnements, nous ne cherchons pas à supprimer le symptôme, mais allons à sa rencontre pour voir ce qu’il exprime. Dans cette dimension d’analyse, je me suis centré sur une pratique en individuel ou la relation thérapeutique donne accès à ce dévoilement de soi dans la confiance et la bienveillance.

Dans le respect de votre histoire et de votre rythme, je serai heureuse de vous accompagner dans votre cheminement à la rencontre de vous-même, la libération intérieure, la joie et le mieux-être.

MÉDECINES ALTERNATIVES

En complément

La thérapie peut être associée, parfois, avec d’autres méthodes alternatives pour l’obtention d’un résultat optimal. Il peut s’agir, par exemple, de la kinésiologie, la naturopathie ou l’ostéopathie

kinésiologie

Kinésiologie

La kinésiologie est une discipline pseudo-scientifique qui étudie les mouvements et postures du corps humain et non-humain d’un point de vue biomécanique, articulaire et musculaire. On parle aussi de physiologie du mouvement.

Naturopathie

Naturopathie

La naturopathie est une pratique à visée thérapeutique qui équilibre le fonctionnement de l’organisme par des moyens vus comme « naturels » : changement d’alimentation, jeûnes, hygiène de vie, phytothérapie, massages, activité physique, etc.

Ostéopathie

Ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine non conventionnelle qui propose des manipulations manuelles du système musculosquelettique et des techniques de relâchement myofascial permettant d’apporter un soulagement dans le domaine du trouble fonctionnel.